Rechercher
Filters
Close

Témoignages

Francine Jordi: "Theo mérite ce qu’il y a de mieux!"

"Theo mérite ce qu’il y a de mieux! Et par «ce qu’il y a de mieux», j’entends à la fois l’amour que j’ai pour lui et la nourriture naVita – une entreprise suisse proposant des produits suisses. Depuis que je nourris mon préféré avec naVita, j’ai pu constater de nettes améliorations. Theo a le poil plus brillant et il raffole de naVita – au point qu’il garde toujours un œil sur ses boîtes de nourriture. Il va vraiment bien. Cela fait plaisir de le voir ainsi – en pleine forme. Une forme communicative: lorsque Theo va bien, je vais bien. Je ne peux que recommander vivement naVita et sa nourriture de haute qualité.". Francine Jordi, 12. April 2017.

 


 

Nos Chihuahuas Jamie et Joshi - en bonne santé enfin

Chère équipe naVita,

Je tenais à vous dire tout simplement… MERCI.

Voilà deux ans, je suis allée chercher deux chiots Chihuahua, tous deux très malades suite à de mauvaises conditions d’élevage. Les petits étaient particulièrement maigres et nous ne sommes pas parvenus à améliorer leur état, malgré différentes tentatives.

Le plus petit pesait à peine 1,2 kg, ce qui – pour sa taille et même pour un Chihuahua – était vraiment insuffisant. Ses os du bassin ressortaient, on lui voyait les côtes et lorsqu’on les touchait, on ne sentait que les os. J’ai changé leur alimentation en octobre / novembre 2016 et opté pour la nourriture naVita, conseillée dans mon choix par Katja Siegenthaler qui a toujours été dévouée, attentive et présente, même dans les heures difficiles – lorsque nous pensions que notre petit Jamie ne survivrait pas.

Grâce aux aliments naVita et à l’aide de Fritz Sturzenegger, leur état s’est très rapidement amélioré. En l’espace de six mois, notre Joshi est passé de 1,2 kg à 2,5 kg et son frère Jamie de 1,5 à 2,8 kg.

 

Merci infiniment, merci pour tout : vos supers aliments, vos excellents conseillers, les animaux en bonne santé et mes chiens, en pleine forme désormais.

Sincèrement

Janine Schaub

 


Notre chatte Sunshine: adoptée dans un refuge, elle vit chez nous depuis avril 2017

 

Notre chatte Sunshine se trouvait auparavant dans un refuge et nous l’avons accueillie chez nous en avril 2017. On nous avait alors dit qu’elle était en bonne santé et n’était plus affectée par la rhinotra-chéite virale féline. Elle avait toutefois de nombreuses croûtes sur le nez et les yeux larmoyants. Un problème qui ne s’améliorerait pas en raison de ses origines, selon ce que l’on nous a dit – puisqu’elle est issue d’un croisement avec un chat persan. Elle avait par ailleurs les poils qui s’emmêlaient rapidement, ce qui nous obligeait à la brosser deux fois par jour pour retirer les nœuds. J’ai alors décidé de lui donner les menus à base de viande naVita, ainsi que Darm Sana et Herbs 1 pour purifier rapidement ses intestins.
Sunshine, le jour de son arrivée –
timide et un peu craintive

Je lui donne également naVita herbs 4 pour faciliter sa digestion. Comme elle mangeait avec difficulté au début, j’ai inspecté sa gueule et constaté qu’elle avait la bouche en sang. J’ai donc ajouté de l’huile de cumin noir BIO naVita à son régime. L’inflammation a alors presque totalement disparu en l’espace de 2 jours. Et tous ses problèmes ont été quasiment résolus au bout de 3 semaines. Certes, ses yeux sont encore un peu sensibles, mais c’est nettement mieux qu’avant. Quant aux nœuds, ils ont désormais disparu – Sunshine a le poil impeccable. Et elle est en bonne santé, pleine d’entrain et très affectueuse.
 

Sunshine, 2 semaines et demi après
son arrivée chez nous – joyeuse et câline

Sunshine et moi sommes toutes deux très satisfaites des produits naVita.

Rahel Wagner, Strengelbach
 

 


 

Après 2 ans de souffrances, Benito - notre Lagotto-Romagnolo - est enfin en bonne santé
 

Né le 24.2.2012, Benito est un chien d’eau romagnol mâle que nous avons fait castrer.

Jusqu’à ses deux ans, Benito était un chien normal, il se montrait vif, dégourdi, désireux d’apprendre et toujours plein d’entrain. Il était par ailleurs très sociable avec les autres chiens. A partir de ses deux ans, son comportement a changé de manière particulièrement insidieuse. Il restait en retrait, n’avait plus envie de jouer avec les autres chiens et pouvait se montrer un peu agressif envers eux. Il semblait plutôt tendu, sans ardeur ni vitalité. Pour dormir, il s’isolait et se mettait en boule. La situation a empiré, au point qu’il ne sortait même plus de son panier le matin. Lorsqu’il bougeait, Benito était de plus en plus ankylosé et il n’avait que rarement la queue relevée. Même s’il avait tendance à être souvent constipé, ses glandes anales étaient toujours obstruées. Voilà pourquoi j’avais changé à deux reprises son alimentation, sans grand succès.

S’en sont suivies de nombreuses visites chez le vétérinaire, ainsi qu’un bilan complet avec examen radiologique effectué dans une clinique vétérinaire. Le diagnostic a mis en évidence de légers problèmes au niveau de la thyroïde et une certaine raideur des membres, mais n’a pas révélé d’autre pathologie.

Suite à la consultation en clinique vétérinaire, je suis allée voir Susanne Steiger, une ostéopathe installée à Rümlang. Quelques séances ont suffi pour que Benito se sente nettement mieux, avec des résultats bluffants: ses raideurs se sont atténuées, sa démarche s’est améliorée. Malgré tout, je voyais bien que quelque chose n’allait pas.

2 mois plus tard, j’ai voulu obtenir un nouveau bilan thyroïdien, doublé d’un bilan hépatique. Ce dernier a révélé de mauvais résultats. On lui a ainsi prescrit un complément alimentaire sous forme de comprimés pour soutenir la fonction hépatique. L’état de Benito s’est nettement amélioré dès le 2ᵉ jour. Entre temps, ses relations avec les autres chiens s’étaient normalisées, il était bien moins stressé et avait retrouvé son entrain. Malheureusement, il ne supportait pas la nourriture diététique qui lui avait été prescrite: celle-ci entraînait des vomissements qui se faisaient de plus en plus fréquents le matin. L’ostéopathe m’a alors conseillé de changer de nourriture et d’essayer les aliments naVita.

Je me suis donc entretenue avec une conseillère naVita, Irene Godenzi, qui m’a présenté les produits naVita dans le détail.

J’ai changé l’alimentation de Benito en août 2016 et, comme par miracle, son état de santé s’est amélioré de jour en jour.

Ses glandes anales ne sont désormais plus obstruées et il n’a pas plus aucun vomissement le matin.

Autre fait particulièrement surprenant et dont je me réjouis: j’ai retrouvé mon chien tel qu’il était auparavant – plein d’entrain, joyeux, dégourdi et câlin. Un chien qui dort à nouveau tranquillement sur le dos. Quant à son attitude envers ses congénères, Benito se montre plus détendu en leur présence et il joue à nouveau avec eux – la queue fièrement dressée, comme il le faisait avant.

Si on avait changé sa nourriture plus tôt en lui donnant des aliments Navita, on aurait pu lui éviter 2 années de souffrances.

J’aurais vraiment dû suivre mon intuition mais les vétérinaires, tout comme les éducateurs canins / éducateurs de chiens / dresseurs de chiens ne faisaient que sourire face à mes inquiétudes, pensant que j’étais simplement une maîtresse trop anxieuse.

En résumé et pour faire simple: si nous avions, nous aussi, des soucis gastriques et autres problèmes de digestion, qui plus est aussi longtemps, nous ne serions pas non plus en forme – mais plutôt malades et souffrants. Ce qui aurait également des répercussions négatives sur notre sommeil et notre bien-être.

Notre prochain objectif est de réduire progressivement les comprimés prescrits comme traitement hépatique par le médecin – pour mieux sevrer notre chien.  

Je tiens à remercier Irene Godenzi pour tous ses bons conseils, son formidable soutien lors du changement de nourriture et pour la qualité de son suivi. Je ne peux que recommander ces aliments que je vous conseille vivement pour nourrir votre chien.

Jeannette Fischer, Zurich, le 16.11.2016

 


Happy End pour Zir-mo, après une longue période de souffrances dues à des calculs urinaires

  Zir-mo, un terrier du Tibet

Zir-mo est un terrier du Tibet mâle, castré, né le 12.10.2002. Ses souffrances ont commencé le 10.03.2009: une analyse met alors en évidence des calculs urinaires dans la vessie et même un calcul dans son urètre.
1. Opération –ouverture de la vessie, évacuation des calculs et expulsion du calcul présent dans l’urètre. S’ensuivent des journées très difficiles et douloureuses pour lui… sans parler d’une angine 14 jours après... et une immunodéficience….
A partir de ce moment-là, il a été nourri avec des aliments médicaux prescrits par le vétérinaire.
Le 03.06.2009 sont apparus pour la première fois des problèmes d’obstruction des glandes anales. Il a fallu alors, tous les 3 – 4 mois, vider ces glandes en les pressant car elles s’obstruaient.

20.09.2010: lavage par cathéter, calculs urinaires dans l’urètre
19.03.2012: 2e opération – calculs urinaires conséquents dans la vessie, et déjà un nouveau calcul dans son urètre.
30.11.2013: 3e opération – calculs urinaires conséquents dans la vessie

On nous a indiqué que nous ne donnions pas suffisamment d’eau au chien lorsqu’il mangeait sa nourriture médicale. Nous avons alors tout fait pour maintenir nos chiens en bonne santé. Ces dernières années, nous avons ainsi veillé à ne jamais quitter la maison sans eau, même si nous ne partions que pour 30 minutes. Et lorsqu’il nous arrivait de donner exceptionnellement une friandise à nos chiens, nous étions particulièrement inquiets et avions vraiment mauvaise conscience...!!

Oui, nous avons passé de nombreuses nuits à réfléchir et à nous inquiéter pendant des heures, soucieux de savoir quelles erreurs nous avions pu faire.

A partir de la dernière opération effectuée le 30.11.2013, nous avons donné chaque jour à Zir-mo de l’extrait de pépins de raisins. Durant cette période, mon mari et moi nous sommes fermement opposés à l’emploi de nourriture médicale, et avons décidé de ne donner désormais que des aliments frais à nos chiens qui avaient bien droit, eux-aussi, à une nourriture pleine de goût et de saveurs!!! Nous nous sommes alors renseignés pour savoir comment et où trouver une nourriture à la fois saine et savoureuse. C’est ainsi qu’on nous a recommandé les aliments pour animaux de naVita.

Monsieur Beljean, notre référent naVita, nous a très bien conseillés. La période de transition, à savoir le passage aux aliments naVita, s’est déroulée sans le moindre problème. Pour purger les intestins et faciliter la transition, nous leur avons également donné «naVita herbs 4». Depuis novembre 2013, nos chiens sont nourris avec les menus naVita à base de viande et les croquettes naVita.

C’est désormais la seule nourriture qui compte pour nos chiens. Depuis lors et jusqu’à aujourd’hui, Zir-mo n’a plus eu d’obstructions des glandes anales. Il n’a par ailleurs plus jamais eu à souffrir de calculs urinaires.

Une remarque, encore:
Nous avons un second terrier du Tibet. Elle s’appelle Woopi, c’est une femelle issue de la même portée que Zir-mo. Etant donné que nous ne savions pas ce qui avait causé les calculs urinaires de Zir-mo, le vétérinaire nous a recommandé de donner à Woopi la même nourriture médicale. Auparavant, elle n’avait jamais eu de calculs urinaires. A l’époque, nous avons tout fait pour que nos chiens restent en bonne santé ou retrouvent la santé…..

A partir du moment où nous avons changé sa nourriture et lui avons donné des aliments médicaux, Woopi a eu d’importants problèmes d’obstruction des glandes anales. Une fois, cela s’est même infecté pendant plusieurs mois et nous avons dû la soumettre à un traitement médical, en lui donnant des antibiotiques durant plusieurs semaines.

Woopi – la sœur de Zir-mo

Woopi appréciait de moins en moins sa nourriture médicale et il lui fallait un bon moment pour la manger. Nous avons alors pensé qu’elle prenait de l’âge et avait moins d’appétit qu’auparavant. Depuis que nous lui donnons des aliments naVita, Woopi se jette à nouveau sur sa gamelle lorsqu’elle entend que sa nourriture est préparée. Quant aux obstructions des glandes anales, elle n’en a plus jamais eu.

Mon mari et moi-même tenons à remercier toutes les personnes qui nous ont encouragés à changer de nourriture.

En résumé et pour conclure: Zir-mo et Woopi ont eu 13 ans le 12.10.2015 et ce sont des chiens en bonne santé, joyeux et plein d’entrain.

Ursula et Andreas Epprecht, Uttigen

_______________________________________________________________________________________________

 

Notre Emily – une chienne exceptionnelle, à bien des égards

La mère – Emily - et ses petits

Emily von der Bauschlotterplatte est une dogue de Bordeaux vraiment à part. C’est actuellement la seule chienne d’élevage agréée en Suisse qui n’est pas atteinte de DH et de DC – ce qui veut dire qu’elle présente des cavités articulaires (coxofémorales et au niveau des coudes) parfaitement formées et développées! Elle a par ailleurs subi son dernier traitement vermifuge à l’âge de huit semaines et, en fin d’année dernière, elle a donné naissance à 12 chiots – par voie naturelle! Chez cette race de chiens, les mises bas par césarienne sont pourtant très fréquentes.

Née le 13.12.2011, Emily est arrivée chez moi à l’âge de huit semaines et demi; on venait de lui administrer (à huit semaines) son dernier traitement vermifuge chimique. A partir de la 12e semaine, je l’ai nourrie avec les menus naVita à base de viande et les croquettes naVita; je lui ai également donné les algues naVita et le produit herbs 2.

  Deux des adorables chiots d’Emily

Une réussite: à 15 semaines, l’un de ses crocs de lait s’est cassé, la partie restante a fini de pousser totalement au bout de trois semaines pour finalement tomber en emportant la racine. De plus, Emily n’a jamais eu d’inflammations des gencives.

Lorsqu’Emily a eu 12 semaines, j’ai effectué le second vaccin pour son immunisation de base. Tous les trois mois, je donne naVita herbs 1 à Emily sept jours durant. Malgré le fait qu’elle «nettoyait» régulièrement la litière du chat, Emily n’a jamais eu de parasites. Elle a été vaccinée contre la rage à 14 mois, ce qui est obligatoire étant donné qu’il s’agit d’une chienne d’élevage participant à des salons et expositions.

 

  En bonne santé et en pleine forme

Nous avons effectué le test de dépistage des titres d’anticorps (immunisation de base) lorsqu’elle a eu 2 ans et demi. Seule la maladie de Carré a posé problème. Emily a donc reçu une nouvelle injection pour la maladie de Carré, l’hépatite et la parvovirose, contrôlée le mois suivant avec immunocheck: le test a alors mis en évidence une protection effective contre ces affections.

A deux ans et demi, Emily a fait une mauvaise glissade qui a occasionné un déplacement de la rotule; traité avec naVita herbs 6, cette blessure a été soignée en l’espace de six semaines: Emily a alors pu solliciter à nouveau normalement sa rotule sans boiter et sans devoir soulager sa patte affectée. En traitement complémentaire, Fritz Sturzenegger, notre praticien naturopathe pour animaux, a également eu recours aux sangsues et lui a administré de l’arnica.

Emily ayant passé avec succès le test de caractère et l’examen d’appréciation de morphologie, elle était prête pour l’accouplement qui s’est déroulé le 22.10.2014. Pour accompagner son développement durant la gestation, je lui ai donné naVita herbs 2 deux fois par semaine et naVita herbs 1 tous les mois, 4 jours durant.

 

  Les huit chiots!

Vers la fin de sa période de gestation, le vétérinaire a voulu la vermifuger, mais nous avons fait un test Wurmcheck qui s’est avéré négatif; le sujet était donc classé! Le 23.12.2014, Emily a mis au monde 12 chiots, tous nés par voie naturelle, ce qui est vraiment inhabituel pour cette race de chiens – les mises bas étant souvent effectuées par césarienne!

Malheureusement, trois chiots étaient déjà morts à la naissance et un quatrième est décédé 2 jours après. Il avait ingurgité trop de liquide amniotique. Tous les chiots présentaient un poids moyen de 530 grammes (400 - 650 g).

 

  Que de chiots!

Au cours de leur deuxième semaine, les huit chiots restants ont absorbé naVita herbs 1 via le lait maternel et un test a démontré qu’ils étaient tous exempts de parasites. Après un mois, on leur a une nouvelle fois administré naVita herbs 1 pendant quatre jours via leur bouillie: le test suivant n’a, à nouveau, pas détecté de parasites!

Les chiots ont reçu deux fois par semaine naVita herbs 2 et j’ai veillé à ce que les nouveaux propriétaires s’engagent à poursuivre le traitement jusqu’à ce qu’ils aient leurs dents définitives. Lors de la transition – qui a vu le passage du lait maternel à une bouillie composée aux 3 / 4 de menu naVita à base de viande et d’1/4 de croquettes naVita rex, merino ou nemo ainsi que de viande fraîche et de sternum de veau donnés de temps à autres une semaine plus tard –, les chiots n’ont jamais eu la diarrhée. On a juste constaté des selles plus molles lorsque les dents de lait sont apparues.

Les chiens de grandes races ont tendance à présenter des retards de croissance au niveau de leur dentition, ce qui ne s’est pas constaté chez mes chiots. Leurs premières dents sont apparues dès la troisième semaine.

Les incisives définitives étaient déjà en place chez les 8 chiots dans la 17e semaine, lorsque les premières molaires de lait ont disparu.

 

  Toujours prêts pour de nouvelles aventures

A 12 semaines, Alivardi s’est cassé un croc – l’équivalent d’une canine chez l’homme – alors qu’il jouait dans le parc pour chiots. 4 semaines plus tard, lemorceau restant, qui dépassait d’environ 1mm de la gencive, faisait 6mm de plus. La gencive n’a à aucun moment été enflammée.

 

L’équipe au complet pour la promenade

 

A l’âge de six semaines, nous avons soumis les chiots au test Immunocheck. Afin de ne pas les piquer inutilement, l’échantillon de sang a été pris à l’oreille. L’un des chiots, préalablement vacciné contre la maladie, présentait la parvovirose; et la maladie de Carré a été très faiblement décelée chez trois chiots – ce, neuf semaines après l’immunisation de base! Dès l’âge de six mois et au plus tard avant un an, il convient de soumettre les chiots à un test de dépistage des titres d’anticorps.

Emily a allaité ses chiots jusqu’à leur onzième semaine et, durant les deux dernières semaines, uniquement le matin et le soir.

En termes de développement et de croissance, les chiots sont dans l’ensemble très en avance et toujours curieux de tout, ce que j’attribue à la teneur équilibrée en protéines et en graisses des aliments naVita.

Katja Siegenthaler

___________________________________________________________________________________________________

 

Notre Muck – à nouveau en pleine forme grâce a l'amour que nous lui donnons et à naVita

 

  Muck est arrivée en Suisse dans un état déplorable

Ma femme Sonja et moi-même sommes volontaires bénévoles au sein de l’association pfotenteam.com Nous avons accueilli Muck le 15 Septembre 2014, transféré depuis un refuge pour animaux de Slovénie. Notre mission consistait à soigner Muck afin qu’il retrouve la santé pour le placer ensuite dans une famille d’accueil en Suisse.

Cela n’a pas été simple de trouver un endroit adapté pour Muck, qui avait déjà un âge avancé. Son état de santé était très préoccupant. Le vétérinaire n’a pu évaluer que difficilement son âge, estimé à 10 ans, car Muck ne voulait pratiquement pas qu’on le touche, en raison de ses douleurs.

 

Chaque mouvement procurait à Muck d’importantes douleurs

Muck semblait un peu plus vieux qu’il n’était en réalité. Vu sa faible masse musculaire, il lui était presque impossible de monter les marches ou les escaliers, il fallait qu’on l’aide. Il marchait par ailleurs péniblement, comme un très vieux mâle.

Notre famille s’est rapidement prise d’affection pour lui et nous avons voulu le garder avec nous. D’autant que notre chienne border collie, Sunday, avait trouvé en lui un nouveau camarade de jeu. La vitalité de Sunday était une vraie source de motivation pour Muck :-)

 

   Muck profite désormais d’une bien meilleure qualité de vie

Depuis le début, nous donnons à Sunday les ALIMENTS NATURELS naVita. Elle adore les menus à base de viande.

Naturellement, depuis qu’il est en Suisse, Muck est aussi nourri tous les jours avec de la viande naVita. Cette alimentation humide quotidienne, donnée sous forme de menus à base de viande naVita, a fait de Muck un nouveau chien.

Nous donnons par ailleurs naVita herbs 6 à Muck pour ses articulations. Au début, nous lui donnions ce mélange d’herbes tous les jours; aujourd’hui, deux fois par semaine.

Muck, qui a désormais 11 ans, est à nouveau vraiment heureux lorsqu’on le promène et il arrive à monter les marches et les escaliers tout seul.

Muck est certes déjà un vieux chien mais il a pu retrouver la vitalité propre à son âge grâce à une bonne alimentation. Il paraît nettement plus jeune qu’en septembre 2014.

Nous sommes vraiment ravis de voir Muck tel qu’il est aujourd’hui :-)

Sonja et Michael Toth, Liestal

_____________________________________________________________________________________________________

 

 

Notre Jimmy - plein de vigueur et d'entrain après un empoissonnement à la mort-aux-rats

Lors d’une promenade en avril 2015, «Jimmy», notre Parson Russell terrier âgé de 6 ans, a avalé de la mort-aux rats sans que nous nous en apercevions. Cet empoisonnement a entraîné des vomissements, la présence de sang dans ses déjections et une forte agitation. Les troubles de la coagulation provoqués par la mort-aux-rats nous ont contraints à nous rendre chez le vétérinaire chaque jour pendant une semaine pour mettre Jimmy sous perfusion. Nous lui avons également donné des médicaments à la maison. Le poison et tous les médicaments ont affecté l’organisme de Jimmy, en particulier son tube digestif.

C’est à la faveur d’une conversation avec Madame Braathen que j’ai découvert les aliments pour chiens naVita. Pendant 5 semaines, nous avons donné à Jimmy Darmsana de naVita, mélangé aux aliments humides naVita ainsi que 3 gouttes d’huile de cumin noir naVita. Les effets bénéfiques ne se sont pas fait attendre. Jimmy a retrouvé sa vitalité, n’a plus eu de vomissements à partir de ce jour ni de problèmes de selles, redevenues parfaitement normales. Il digère bien mieux cette nourriture qu’il élimine plus facilement: il fait désormais ses besoins 2 fois par jour, contre 4 à 5 fois auparavant. Ilse sent à nouveau parfaitement bien dans sa peau, on le voit à sa belle corpulence et à son regard. Nous mélangeons désormais à ses aliments humides naVita le produit Darmsana, à raison d’une fois par semaine, et chaque jour de l’huile de cumin noir. De temps en temps, on intègre aussi quelques flocons de légumes que nous mélangeons à son menu. Il adore ça!

Grâce aux aliments pour chiens naVita, Jimmy se porte aujourd’hui mieux que jamais: notre chien est à nouveau heureux – plein de vigueur, de vitalité et d’entrain.

Nous sommes ravis et ne manquerons pas de recommander ces produits. Ma sœur, qui possède un Parson Russell terrier prénommé «Dusty», est elle-aussi cliente de naVita depuis peu et résolument satisfaite.

Merci infiniment!

Simone Lustenberger, Oberwil, canton de Bâle-Campagne

_________________________________________________________________________________________________

 

 

Happy end pour Billy

Après 12 ans de visites interminables chez le vétérinaire, de frais se montant à 3 500 francs environ et de traitements infructueux, naVita a été synonyme d’happy end pour Billy, notre croisé terrier. «Nous avons recueilli Billy, qui venait d’un refuge, à l’âge de onze mois». Et sa propriétaire, Nicole Valentin, d’ajouter: «C’était en 2001! Il était alors en pleine forme et a passé les premiers jours à mordiller presque tout ce qu’il trouvait dans la maison.» Ses propriétaires l’ont d’abord nourri à la main, puis il s’est alimenté tout seul en mangeant des croquettes dont Nicole Valentin avait vu la publicité et qu’elle estimait être la meilleure alimentation animale qui soit.

Troubles de la digestion après deux ans
Billy a naturellement été vacciné et vermifugé régulièrement. Pourtant, au bout de deux ans, des troubles digestifs sont apparus. «Il se tenait alors debout dans la pièce en geignant, le ventre étrangement rétracté», se souvient Nicole Valentin. Le vétérinaire n’a pourtant rien décelé. Il a fait une piqûre à Billy mais les symptômes ont persisté; l’état de Billy s’est même tellement aggravé qu’il a dû être emmené d’urgence chez le vétérinaire durant le week-end. «Billy vomissait souvent et mangeait beaucoup d’herbe». Les médicaments et la nourriture spéciale pour chiens sensibles que ses propriétaires lui donnaient n’ont pas empêché les symptômes de réapparaître par la suite. Lorsque Billy a eu sept ans, il a subi une coloscopie réalisée sous anesthésie générale dans une clinique spécialisée. Celle-ci n’a rien décelé de particulier, juste permis de supposer une possible intolérance aux aliments qu’il ingérait. Aucun diagnostic concret n’a pu être établi.

Expédition dans les cabinets vétérinaires et l’univers de la nourriture pour animaux
Suite aux recommandations des vétérinaires de la clinique, Billy n’a plus mangé que des aliments diététiques, malheureusement sans succès durable. D’autres visites effectuées chez des spécialistes ont apporté leur lot de nouveaux diagnostics, médicaments et recommandations, mais cela n’a eu aucun effet. Nicole Valentin a essayé d’autres aliments prêts à l’emploi – sans amélioration. Elle est alors passée à une alimentation à base de viande fraîche, une méthode réfléchie appliquée avec sérieux en respectant strictement les consignes, mais qui n’a pas eu l’effet escompté: Billy s’est mis à perdre du poids, de manière particulièrement inquiétante comme l’a montré la visite suivante chez le vétérinaire. Billy – qui venait d’avoir dix ans – était en état de sous-alimentation; il a donc été nourri à nouveau avec les croquettes données précédemment, assorties de comprimés de vitamines. «Cela a porté ses fruits: en l’espace de deux semaines, Billy a retrouvé son poids d’avant!» Mais il a fallu veiller à le nourrir avec modération car Billy avait tendance à grossir.

Une recherche qui a fini par aboutir
Ce n’était pas la solution, d’autant que Nicole Valentin ne voulait pas continuer à nourrir son chien de cette façon. «J’avais lu que les vitamines et conservateurs artificiels étaient nocifs pour les chiens, j’ai donc cherché des croquettes ayant une haute teneur en viande et sans vitamines artificielles. Mais ma recherche fut vaine. J’ai passé des heures devant l’ordinateur et n’ai pas trouvé de nourriture satisfaisante qui réponde à mes attentes.» C’est alors qu’elle a découvert naVita à l’occasion d’une séance de sport canin à Muttenz. La conseillère lui a expliqué pourquoi Billy ne parvenait pas à digérer la viande fraîche et combien il serait préférable de passer aux aliments naVita pour nourrir son chien. «Elle a même réussi à me convaincre de ne pas lui donner que des croquettes, mais également les menus à base de viande. Et puis elle m’a invité à cesser immédiatement tout traitement vermifuge chimique.» La transition s’est déroulée à merveille, Billy adorait ses menus à base de viande et dévorait ses copieuses rations sans prendre de poids.

Happy end
Après plus de 12 ans d’inquiétude et d’importants frais de vétérinaires s’élevant à près de 3 500 francs, Nicole Valentin et Billy sont désormais heureux et comblés. «Billy va désormais très bien! Les crampes abdominales et les vomissements ont disparu. Il a le poil brillant et son pelage se renouvelle beaucoup plus rapidement qu’avant. Ses raideurs articulaires se sont estompées grâce à naVita; Billy se déplace bien plus facilement. Il aura quatorze ans en septembre et je pense qu’il pourra vivre encore quelques années de plus grâce à naVita…….!»

Nicole Valentin, Hölstein

_________________________________________________________________________________________________

 

 

Plus de problèmes au bout de 4 mois – disparation des varices, amélioration de l'acuité visuelle

Sa vie durant, Werner Amstein a souffert de douleurs liées à ses varices. Il a réussi à s’en libérer en prenant OPC de naVita. Son acuité visuelle s’est par ailleurs nettement améliorée.

«J’avais des varices conséquentes et des taches de couleur bleue dans le bas des jambes », se souvient Werner Amstein. «Mais ces varices, qui étaient en partie douloureuses, ont complètement disparu en l’espace de quatre mois! Quant aux taches bleues, qui ont même occasionné des plaies ouvertes, celles-ci ont fini par s’estomper, exceptées quelques-unes de petite taille restées sur les pieds!». Résolument actif, ce retraité se réjouit car il a constaté d’autres effets positifs –  sur ses yeux: «Mon acuité visuelle s’est nettement améliorée lorsque je lis et j’ai une meilleure vue la nuit, quand il pleut et quand je suis aveuglé par les phares des voitures en conduisant.»

OPC – extrait de pépins de raisins – hautement concentré pour une circulation sanguine optimale

Cette formidable amélioration est liée à l’effet d’OPC, un produit à base d’extrait de pépins de raisins hautement concentré, souvent qualifié d’antioxydant le plus puissant au monde. Cela signifie qu’OPC parvient à fixer les radicaux libres qui seraient autrement responsables de lésions cellulaires. Il possède un effet 20 fois plus puissant que la vitamine C et 50 fois plus puissant que la vitamine E. OPC protège les cellules, offre un regain d’énergie et présente des vertus anti-inflammatoires. L’extrait de pépins de raisins contribue par ailleurs à une meilleure circulation du sang dans tout le corps – dans le cerveau également – et préserve les vaisseaux sanguins.

Une capsule par jour

Il est recommandé de prendre une capsule par jour, 20 minutes avant l’un des repas. «Voilà huit mois que je prends une capsule tous les matins avant le petit-déjeuner, car je suis à la retraite et souvent de sortie en journée», précise Werner Amstein.

 

Gelée Royale – favorise le renouvellement cellulaire et contribue à ralentir le processus de vieillissement

 

Gelée Royale et Almare – de précieux nutriments pour l’homme

Outre OPC, Werner Amstein prend également Gelée Royale et Almare de naVita. La gelée royale, gelée nourricière qui permet à la reine des abeilles d’être bien plus développée et de vivre plus longtemps, favorise le renouvellement cellulaire et ralentit le processus de vieillissement. Almare, un produit à base d’algues pures, fournit quant à lui tous les micronutriments importants; il est par ailleurs riche en calcium, vitamines, minéraux et oligoéléments. «Au début, j’oubliais de prendre ma capsule. J’ai alors veillé à placer la boite bien en vue, dans la porte du réfrigérateur», son astuce pour mieux y penser. «J’ouvre cette porte tous les matins avant le petit-déjeuner: je ne peux donc pas manquer les capsules – j’en prends une de chaque.»

Investir dans sa santé

Quand on lui parle du prix de ces produits, il a une réponse bien à lui: «Je dépense en moyenne 10 francs par jour pour m’acheter des cigarettes – néfastes pour ma santé! Les trois capsules que je prends chaque jour, qui sont naturelles et vraiment bénéfiques pour moi, me coûtent beaucoup moins.»

Werner Amstein, Regensdorf